L'Essor
 
 
 Bonjour :principale:nous sommes le jeudi 26 novembre 2020. Voici trois informations dont vous allez entendre parler cette semaine.
 
Vous pouvez également vous  inscrire  sur notre site pour recevoir, chaque jour, un résumé des articles publiés. Il vous suffit pour cela de remplir le formulaire "Recevez les derniers articles par mail" présent sur notre page d'accueil
 
Quand les manquements policiers ternissent l’image de la sécurité intérieure
 
Il est toujours facile de pointer après coup les manquements réalisés à chaud lors d’une intervention contestée. Mais deux exemples récents interrogent. Mardi, la Défenseure des droits s’est étonnée de nombreuses entorses à la déontologie autour de l’affaire Théo. Rappelez-vous, ce jeune a été grièvement blessé à Aulnay-sous-Bois en 2017 après avoir reçu un coup de matraque au niveau de l’anus. L'enquête de l'équipe de Claire Hédon révèle également des coups après le menottage, l'usage illégal d’armes intermédiaires et l'introduction de données fausses dans un fichier de police… Quelle que soit l’issue de cette affaire au plan judiciaire - l’information est toujours en cours -, il y a certainement des enseignements à tirer sur le plan de la formation et de la doctrine d’emploi de cette intervention. 
 
Mercredi, la polémique sur les méthodes policières est également revenue en force après l’évacuation musclée, sous les caméras, de migrants place de la République à Paris. Si des gendarmes mobiles, présents, ne sont pas impliqués, les deux associations professionnelles de gendarmes ont élevé la voix contre d'éventuels amalgames après la déclaration polémique du commissaire David Le Bars
 
Le modèle des gendarmes mériterait pourtant au contraire d’être mis en avant. Un exemple récent vient une nouvelle fois l’illustrer. Sur les réseaux sociaux, un internaute a interprété à tort la signification d’un geste des gendarmes mobiles, lors d’une récente manifestation à Paris. Ils venaient d’enlever leur casque. Loin d’être un soutien, c’est simplement, comme l’a relevé ce gendarme, la conséquence d’une baisse de la tension. Mais l’objectif poursuivi, la fameuse désescalade, est atteint: les manifestants applaudissent. Signe d’un maintien de l’ordre et d’une intervention apaisée.
 
Qui est Marina Tehaamoana, la première polynésienne majore de promotion d’une école de Gendarmerie?
 
C’est une belle première. Fait inédit, c’est une jeune femme de 24 ans originaire des îles Marquises qui a terminé majore de la dernière promotion (34/20) de la 7e compagnie d’instruction de l’école de Gendarmerie de Tulle. Une place méritée pour Marina Tehaamoana. La sous-officière s’est en effet distinguée par son dynamisme, sa disponibilité, et ses compétences, intellectuelles et physiques.
 
“On ne m’attendait pas sur le sport, c’est là où j’ai marqué des points”, a expliqué la jeune femme. Brillante étudiante –elle est diplômée d’un master de droit public–, Marina va rejoindre l’escadron de gendarmerie mobile d’Annecy. Elle n'a pas choisi cette affectation au hasard. En Haute-Savoie, la polynésienne veut gagner en condition physique dans cet escadron de montagne. Elle planche en effet désormais sur un nouvel objectif. Intégrer à terme le très prestigieux GIGN, que ce soit l’unité centrale ou une antenne. On lui souhaite évidemment bonne chance !
 
Un SUV tout confort pour les gendarmes
 
Les gendarmes vont bientôt rouler dans de nouveaux véhicules tout-terrain. Près de 700 Peugeot 5008 sont attendues très prochainement. Fabriquées à Sochaux et à Rennes, les 1200 véhicules commandés par l’Intérieur seront adaptés aux besoins des gendarmes et des policiers à Poissy. Une commande possible grâce au plan de relance.
 
Concrètement, ces véhicules seront en motorisation essence, et comporteront cinq places assises - la disposition de sept places, en série, n’a pas été retenue pour pouvoir intégrer les équipements indispensables aux forces de sécurité intérieure. Puissant, le 5008 grimpe à 100 km/h en dix secondes, pour une vitesse de pointe de 188 km/h. “Avec son petit volant, son train avant précis et incisif ainsi que son excellent équilibre, le 5008 fait preuve d’un dynamisme réel sur route, qualité plutôt rare dans la catégorie”, notent les spécialistes de Caradisiac
 
Cette semaine, on vous conseille également la lecture 📖 de ces articles:
 
L’Essor continue son développement et achève son virage numérique. Notre application est désormais disponible sur l’App Store et le Play Store. Pour l’instant on y trouve le magazine et quelques archives de celui-ci. Demain, nous y mettrons tous les articles du site.
 
Les gendarmes du plateau de Satory sont en deuil après la découverte du corps sans vie du numéro 4 du Groupement blindé de gendarmerie mobile (GBGM), qui se serait donné la mort.
 
Un jeune gendarme adjoint volontaire est mort dans un accident de la route en Guyane. Aurélien Winter, âgé de 22 ans, et membre de la brigade de Rémire-Montjoly, est mort sur le coup. 
 
Atteint en 2016 par la maladie de Charcot, un ancien motocycliste de la Gendarmerie lutte avec ténacité contre les effets de ce mal incurable. David Ledun, 50 ans, raconte son combat quotidien dans un livre bouleversant et lumineux.
 
Trois personnes ont été grièvement blessées mercredi 18 novembre dans le Gard, après le refus d’obtempérer d’un automobiliste voulant échapper à un contrôle. Parmi les blessés, deux gendarmes motocyclistes dont le pronostic vital n’est pas engagé.
 
Deux commandants de groupements, la colonelle Karine Lejeune en Essonne et le colonel Philippe Trinckel en Lozère avaient annoncé sur leurs comptes Twitter avoir contracté la Covid-19. L’une comme l’autre se portent mieux, bonne nouvelle !
 
Neuf ans après sa mort, la famille de la gendarme Myriam Sakhri cherche encore la vérité. Trois de ses sœurs ont déposé, mercredi 25 novembre, une demande de réouverture de l’information judiciaire concernant le suicide de la militaire en 2011.
 
Il traite la gendarme de ”bougnoule” : un habitant du Gard, salarié agricole, a été écroué avant son procès, le 5 janvier prochain.
 
Après une importante vague de mutilations d’animaux cet été, les gendarmes avaient enregistré une relative accalmie au début de l’automne. Mais ces dernières semaines, malgré le confinement, on note une recrudescence de ces actes de cruauté. 
 
A réécouter sur Ouest-France, l’enquête hors norme menée par les gendarmes d’Angers: en quatre ans ils ont saisi près de 4.000 armes et 450.000 euros.
 
Une femme voulait se jeter du pont du Bonhomme, près de Lorient dans le Morbihan. Après vingt minutes de discussion menées par un gendarme, la désespérée a renoncé à son projet.
 
Avec la multiplication des échanges numériques, le risque de se faire harponner par des escrocs du web augmente, à moins d'adopter certaines règles. Les gendarmes de l'Yonne donnent à France Bleu quelques conseils.
 
La soixantaine de femmes et d’hommes chargés de l’ingénierie de formation et du recrutement, jusqu’ici basée à Issy-les-Moulineaux, va migrer vers Rochefort (Charente-Maritime). Une décision qui fait de la ville une place forte de la formation de la Gendarmerie.
 
Jacques Hébrard, le père du pôle judiciaire de la gendarmerie nationale, aujourd’hui en seconde section, s’inquiète des conséquences de la création d’un service à compétence nationale dédié à la police technique et scientifique. Sans esprit polémique, il appelle à “la vigilance”.
 
Dans une tribune publiée par Le Monde, le général de brigade William Waquette met en garde contre l'effacement de la hiérarchie intermédiaire, "grâce ou à cause des outils numériques". En cas de crise majeure l’administration est alors "susceptible de s’effondrer brutalement, ou de perdre le contrôle", prévient le n°2 des ressources humaines de la Gendarmerie. 
 
Proposition de loi Sécurité globale : le sénateur Daubresse “veut s’orienter vers une réécriture complète de l’article 24 sur le floutage des gendarmes et des policiers.
 
 
Rue Bleue n°22
© 2020 L'Essor de la Gendarmerie
redactionweb@lessor.org
Directeur de publication: Alain Dumait
Numéro de commission paritaire: 0125 W 94160
Siret: 63201616800049
Hébergeur: Planet Hoster.
4416 Louis B. Mayer
Laval (Grand Montréal)
Québec H7P0G1
Canada
 
Cet e-mail a été envoyé à dave_idem@mailoo.org
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit à Rue Bleue, la newsletter de L'Essor.
 
 
SendinBlue